Un avatar, ça consomme énormément

  

Pour ceux qui doutent encore des liens entre virtuel et réel, voici une dépêche AFP qui date du début du mois de mars. Le constat est édifiant :
 
Quel point commun entre un personnage virtuel du site Second Life et un habitant du Brésil? Tous deux consomment en moyenne la même quantité d’électricité chaque année, une comparaison qui illustre la voracité énergétique d’internet.

Pour "vivre", les "avatars" de Second Life, ces personnages que tout un chacun peut créer et faire évoluer dans un univers sur internet imitant la vie réelle, ont besoin de centres de données géants (data centers), extrêmement gourmands en énergie.

  
Pour des calculs précis (qui datent un peu certes, mais c’est le message qui compte), je vous renvoie sur le blog du journaliste américain Nicholas CarrVoici tout de même un résumé pour les plus pressés : 12500 avatars connectés chaque jour depuis leur PC à Second life via 4000 serveurs consomment 60000 kWh d’électricité. Ce qui représente 4,8 kWh par avatar. On peut donc dire qu’un avatar consommerait 1752 kWh d’énergie électrique par an. A titre indicatif, un être humain consomme 2436 kWh par an. Mais il s’agit là d’une moyenne : au Brésil, par exemple, la consommation atteint 1884 kWh par an.  
 
Moralité : un avatar de Second Life consomme autant d’énergie électrique qu’un brésilien ! Pas très encourageant pour l’environnement tout ça …  
 
 

 

1 trackback

Voici la liste de liens se référant à cette note : Un avatar, ça consomme énormément.

URL de trackback de cette note : http://blogs.lexpansion.com/antimatiere/2008/04/15/un_avatar_ca_consomme_enormeme/trackback/

2 commentaires

  • Pingback:Un avatar, ça consomme énormément

  • Je suis un ami très engagé de la cause écologique. Justement pour ça je trouve dommageable de relayer des raisonnements malhonnêtes, pourtant de niveau Terminale ou Première (même pas « 1ère S »!).

    Il ne faut pas diviser par 12500 mais par 340’000 (nb total de résidents « actifs », à vérifier, sur des millions d’inscrits), ce qui ramènerait à 64kWh/an pour 1 resident (et non 1700kWh), soit 30 résidents 2nd Life = conso d’1 brésilien. C’est toujours beaucoup pour l’impact « réel » de ce monde « virtuel », très criticable en termes de « lien créé »… et ça montre aussi que la hardware consomme encore trop.

    Mais par pitié, évitez ces annonces raccoleuses qui décrédibilisent le vrai développement durable.

    Si ma mémoire est bonne, « 12500 » correspondait -à l’époque – au nombre moyen d’avatars connectés en permanence à Second Life. Les 340000 actifs dont vous parlez ne sont pas toujours connectés. C’est pourquoi l’auteur n’a pas pris ce chiffre brut en compte dans le calcul.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

    A propos du blog

    Chaque homme cache en lui un enfant qui veut jouer. (F. Nietzsche)

    A propos de l’auteur

    Derniers commentaires

    Archives

    S'abonner au flux de ce blog

    [De quoi s'agit-il?]