Depeche Mode ? Non, un jeu vidéo

 Ca y est. J’ai franchi la barre des 300 musiques de jeux vidéo sur mon Ipod. Pas facile à avouer, ce genre de record. Et pourtant…

Les BO de jeux vidéo ont beaucoup évolué ces dernières années. Fini les biiip, les tuuut… Les joueurs ont droit, désormais, à des partitions soignées, parfois interprêtées par de véritables orchestres professionnels. Exemple : pour Viking : Battle for Asgard, sorti il y a quelques mois sur PS3, c’est l’orchestre Philarmonique de la ville de Prague qui s’est chargé de la partition musicale. 

Les BO de jeux incluent aussi de plus en plus de véritables groupes. Sur la BO de GTA 4, par exemple, on peut trouver Busta Rhymes, Bob Marley, ou encore David Axelrod, figure de proue de la musique expérimentale dans les années 1970 ! Difficile de faire plus pointu. Ces playlists alléchantes contribuent à faire exploser les coûts de développement des jeux. Mais elles les rendent aussi plus séduisants. Ca méritait bien un petit hommage.

Voici donc un premier morceau tiré de de la BO de Fallout 3. Il s’agit d’un vieux tube de The Ink Spots, qui colle parfaitement à l’ambiance post apocalyptique du jeu.

Dans un tout autre genre, le générique de fin de Mass Effect, un jeu d’aventure spatiale sur Xbox 360. Franchement, ça vaut bien un Depeche Mode !

1 trackback

Voici la liste de liens se référant à cette note : Depeche Mode ? Non, un jeu vidéo.

URL de trackback de cette note : http://blogs.lexpansion.com/antimatiere/2009/01/26/depeche_mode_non_un_jeu_video/trackback/

2 commentaires

  • Pingback:Depeche Mode ? Non, un jeu vidéo

  • Parce que vous écoutez du Dépêche Mode vous ?

    Non, Delpech Mode. C’est tellement plus drôle…

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

    A propos du blog

    Chaque homme cache en lui un enfant qui veut jouer. (F. Nietzsche)

    A propos de l’auteur

    Derniers commentaires

    Archives

    S'abonner au flux de ce blog

    [De quoi s'agit-il?]