Le YouTube Orchestra, ça sert à quoi ?

Avec les nouvelles technologies, on peut faire plein de trucs. Prenez Internet et Youtube par exemple. Grâce à ces deux outils, on a pu faire une audition mondiale et monter en quelques mois le Youtube Symphony Orchestra. Celui-ci se produisait le 15 avril dernier au Carnegie Hall de New York après quelques jours de répétitions qu’on imagine intense.

Personnellement, je n’ai vu que quelques images du concert sur un téléviseur à l’aéroport d’Orly ce week end. Sur le coup, j’avoue que l’architecture du grand hall d’attente et la VO du flash d’information donnait à la prestation de l’orcherstre un côté « classe ». Mais très vite, j’ai pensé : à quoi peut servir ce genre d’opération, proche de la nouvelle star dans son concept, mais entièrement portée par Internet et dédiée à la musique classique ? Les musiciens n’ont eu que quelques jours pour répéter ensemble. La prestation ne pouvait donc pas être exceptionnelle, même si à la baguette, on trouvait Michael Tilson Thomas, le directeur musical de l’Orchestre symphonique de San Francisco. Par ailleurs, personne ne sait ce que fera le YouTube Orchestra une fois le spectacle terminé. Aucune tournée n’est annoncée pour le moment.

Alors, s’agissait-il de montrer qu’Internet rapproche des gens (l’orchestre est composé de près de 100 personnes de tous âges et de 30 nationalités différentes). S’agissait-il de montrer qu’il existe de la musique classique sur Youtube, et pas seulement des vidéos tordues ou débiles ? L’opération était-elle destinée à dépoussiérer l’image du Carnegie Hall ? Difficile à dire. Si vous avez compris, expliquez moi.

1 trackback

Voici la liste de liens se référant à cette note : Le YouTube Orchestra, ça sert à quoi ?.

URL de trackback de cette note : http://blogs.lexpansion.com/antimatiere/2009/04/20/le_youtube_orchestra_triomphe/trackback/

3 commentaires

  • Pingback:Le YouTube Orchestra, ça sert à quoi ?

  • Ca fait plaisir de voir que je ne suis pas le seul à pas toujours comprendre ce qui se passe sur Internet…

    Votre youtube orchestra c’est bien mignon mais ca vaut pas un bon soundtracker sur Amiga. On y faisait de la bonne musique…

    ta ta ta… la bonne musique c’était sur Atari grâce à l’interface MIDI. non bien sûr, là je plaisante. Plus personne n’y croit

    Si même le maître de l’antimatière ne comprend plus Internet, c’est que ça part en peau de couilles moi je dis…

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

    A propos du blog

    Chaque homme cache en lui un enfant qui veut jouer. (F. Nietzsche)

    A propos de l’auteur

    Derniers commentaires

    Archives

    S'abonner au flux de ce blog

    [De quoi s'agit-il?]