Les « 1000 fans » d’Arkedo

bbmids025.jpg

Quand la crise économique frappe avec force, les chefs d’entreprises se raccrochent à ce qu’ils peuvent : un plan de relance, le cash accumulé lors des années précédentes… Chez Arkedo, petit studio de création de jeu vidéo français en pleine ascension, on compte plutôt sur les " 1000 vrais fans". Ceux qui se précipitent dans les magasins dès le jour de sortie d’un jeu ; ceux qui collectionnent les produits dérivés, comme la musique ou les Tee shirts ; ceux qui suivent mois par mois le développement d’un titre grâce à internet et qui donnent leur avis dès la moindre information publiée. Bref, ceux qui permettent à un – petit – studio de survivre et de conserver sa précieuse indépendance.

"Notre objectif n’est pas de réaliser un blockbuster, mais de vendre suffisamment sur la durée", confie Camille Guermonprez, fondateur du studio. Jusqu’ici, tout se passe plutôt bien pour Arkedo : son premier jeu, Nervous Brickdown – un casse-briques sur DS encensé par la critique – s’est vendu à 100000 exemplaires, alors qu’il suffisait au studio d’en écouler 35000 pour rentrer dans ses fonds. Un exploit pour un titre développé par trois passionnés dans un garage d’atelier. Aujourd’hui, Arkedo revient sur le marché DS avec Big Bang Mini, un shoot them up dans lequel votre stylet déclenche des feux d’artifice à volonté. Ce jeu fera-t-il des étincelles dans un marché DS qui semble à bout de souffle (60% des exemplaires de certains jeux seraient restés en stock en début d’année) ? C’est tout le mal que l’on souhaite à ses trois créateurs qui font, une fois de plus, le pari de l’originalité. Une denrée plutôt rare dans l’univers du jeu vidéo. 

1 trackback

Voici la liste de liens se référant à cette note : Les « 1000 fans » d’Arkedo.

URL de trackback de cette note : http://blogs.lexpansion.com/antimatiere/2009/04/24/les_1000_fans_darkedo/trackback/

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

A propos du blog

Chaque homme cache en lui un enfant qui veut jouer. (F. Nietzsche)

A propos de l’auteur

Derniers commentaires

Archives

S'abonner au flux de ce blog

[De quoi s'agit-il?]