Cities XL : un nouveau terrain de jeu pour les marques

mycity.jpg

Cities XL, c’est un peu la Rolls Royce des simulateurs de maire. Dans ce jeu, vous imaginez, construisez  et gérez votre propre ville. Devant votre écran, vous veillez à la fluidité du réseau routier, vous développez le tourisme,  vous recherchez le niveau d’imposition optimal pour les entreprises… Mais vous gérez aussi – et çà, c’est nouveau – la présence des marques dans votre ville.

En effet, Monte Cristo – le studio français à l’origine du jeu –  a passé des accords avec cinq marques : Bouygues construction, Ford, Kodak, Mini et Novotel. Celles-ci fournissent du contenu virtuel pour les joueurs (une concession automobile pour Ford, un hôtel pour Novotel…) Ce contenu peut ensuite être intégré – ou non – dans la ville par les joueurs. Pour ces derniers, c’est un plus en matière de réalisme : les marques choisies sont présentes "physiquement"  dans la rue grâce aux bâtiments et aux panneaux publicitaires. L’ajout des marques est également intéressant pour le joueur car il modifie – à la marge – les paramêtres du jeu : une concession Ford fait par exemple reculer légèrement le niveau de pollution, ce qui contribue au bien être des habitants.

Les marques, de leur côté, obtiennent un nouvel espace pour faire passer leurs messages. En effet, grâce à Internet, les joueurs peuvent visiter toutes les villes et pas seulement la leur. "Cities XL nous permet d’affirmer notre présence dans un monde virtuel et de défendre deux valeurs qui sont au coeur de notre stratégie de marque : le design et l’environnement", explique Eric Benavente, directeur marketing de Ford France.

 Au final, donc, tout le monde est gagnant. Y compris Monte Cristo, puisque le studio reçoit une somme d’argent (modeste me dit-on) de la part des marques, afin qu’elles soient intégrées au jeu. La prochaine étape ? Intégrer plus de marques, avoue Philippe Bianchi, chargé du business developpement de Monte Cristo. Le jeu étant sorti, ce sera sans doute plus facile de les convaincre de venir !

1 trackback

Voici la liste de liens se référant à cette note : Cities XL : un nouveau terrain de jeu pour les marques.

URL de trackback de cette note : http://blogs.lexpansion.com/antimatiere/2009/10/16/cities_xl_une_approche_inedite/trackback/

4 commentaires

  • Pingback:Cities XL : un nouveau terrain de jeu pour les marques

  • Intégrer une concession Ford fait reculer le niveau de pollution…

    On pourrait aussi placer des Mac Donalds pour faire baisser l’obésité des habitants et des centrales Areva pour assainir les fleuves…

    Pas sure que cela soit avec des ficelles grosses comme ca que les annonceurs se fondent dans les jeux…

    Bien vu Delphine. Les marques qui acceptent d’apparaître dans le jeu le font à condition d’être associées à un message positif. C’est donc à Monte Cristo de veiller à ne pas déséquilibrer le jeu pour des raisons commerciales. Et le dosage à trouver est subtil. Concernant Ford, on peut se dire que l’implantation d’une concession va faire augmenter le niveau de pollution dans l’absolu. Mais on peut aussi défendre l’idée qu’en remplaçant des voitures anciennes par des voitures récentes, on réduit la pollution. Pour finir, je vous rappelle que c’est le joueur qui décide s’il veut – ou non – intégrer les marques dans sa ville.

    At last! Someone who undreastdns! Thanks for posting!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

    A propos du blog

    Chaque homme cache en lui un enfant qui veut jouer. (F. Nietzsche)

    A propos de l’auteur

    Derniers commentaires

    Archives

    S'abonner au flux de ce blog

    [De quoi s'agit-il?]