Cravate virtuelle obligatoire

reunion slife.jpg

Les entreprises utilisent de plus en plus les mondes virtuels. Elles peuvent ainsi réduire sensiblement le coût des réunions. IBM, par exemple, économiserait plusieurs centaines de milliers de dollars chaque année en organisant des évênements dans Second Life (c’est Linden Lab qui l’affirme). Mais à quoi ressemblent les avatars qui participent à ce genre de réunion ? Y a t-il un contrôle sur les costumes ? Peut-on impunément venir en lapin ou en latex virtuel pour assister à la présentation powerpoint de son chef ?

Evidemment, la réponse est non. Dès qu’il s’agit de business, le réel reprend vite le pas sur le virtuel. Lors des séances de recrutement organisées sur Second Life, par exemple, les candidats arrivent en général en jean (virtuel) et t-shirt (virtuel). C’est plus cool que dans la réalité, mais avouons-le, on est quand-même un peu déçu. Et lorsqu’il s’agit de signer un vrai contrat dans un monde virtuel, c’est la même rengaine : on range son avatar à tête de renard au placard.

La situation n’est pas près de s’arranger. D’ici à 2013, les trois quart des entreprises auront mis au point un code vestimentaire pour les avatars qu’elles utilisent dans les mondes virtuels, selon le cabinet Gartner. A quand un dress code pour les boîtes de nuit virtuelles ? Ah oui mince, ça existe déjà…

1 trackback

Voici la liste de liens se référant à cette note : Cravate virtuelle obligatoire.

URL de trackback de cette note : http://blogs.lexpansion.com/antimatiere/2009/11/05/cravate_virtuelle_obligatoire/trackback/

3 commentaires

  • Pingback:Cravate virtuelle obligatoire

  • Est-ce qu’on pourrait au moins imaginer un casual friday où on pourrait venir habillé en panda ?
    Et est-ce que finalement, ce n’est pas là la preuve que les mondes virtuels finiront par être aussi chiant que les vrais, perdant là tout intérêt ?
    Enfin moi j’dis ça, j’dis rien…

    C’est un concept vraiment futuriste qui merite d’etre retenu! c’est à en voir les économies que fait IBM ! Tout cela en restant chez soi sur son PC il n’y a que des avantage (ou presque)

    oui, les économies réalisées via SL peuvent être importantes. Néanmoins bcp d’entreprises passent encore par des « conference call » traditionnels ou des « chat video ». L’avatar, c’est encore pour demain. Mais Un grand pas a déjà été franchi grâce aux serious games.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

    A propos du blog

    Chaque homme cache en lui un enfant qui veut jouer. (F. Nietzsche)

    A propos de l’auteur

    Derniers commentaires

    Archives

    S'abonner au flux de ce blog

    [De quoi s'agit-il?]