Modern Warfare 2 : une violence calculée

Carton plein pour Call of Duty : Modern Warfare 2. Le jeu a engrangé en un jour 310 millions de dollars de recettes en Amérique du Nord et au Royaume-Uni. "C’est le premier véritable blockbuster intéractif de l’histoire", conclut Bobby Kotick, le CEO d’Activision, dans l’édition d’hier du Financial Times.

La recette du succès ? Du gore et une réalisation sans faille, explique l’article. L’illustration parfaite de cela, c’est la fameuse scène de l’aéroport dans laquelle le joueur peut prendre part – s’il le désire – à un véritable massacre de civils. Cette scène – dont la présence est justifiée selon l’éditeur par le scénario du jeu – va mettre beaucoup de joueurs mal à l’aise, même si Modern Warfare 2 est destiné explicitement à un public adulte. Mais son vrai but est de "créer volontairement la controverse et de doper un peu plus les ventes", explique sans détour Lorne Lanning, développeur de la série Oddworld dans le même article. On le croit volontiers. Dès qu’un jeu – même destiné aux plus de 18 ans – contient beaucoup de violence, il reçoit un coup de projecteur supplémentaire dans les medias.   

1 trackback

Voici la liste de liens se référant à cette note : Modern Warfare 2 : une violence calculée.

URL de trackback de cette note : http://blogs.lexpansion.com/antimatiere/2009/11/16/modern_warfare_2_une_violence/trackback/

7 commentaires

  • Pingback:Modern Warfare 2 : une violence calculée

  • Ouais… Comment dire, ça donne pas vraiment envie de jouer finalement… Faut peut-être qu’ils se demandent si vraiment la controverse fait vendre parce là, perso… Je dois être trop vieux pour ces conneries moi… Scénario ou pas… Des nouvelles de « Call of Duty 3 Massacre à Columbine » ?
    J’aimais mieux quand on butait des nazis finalement…

    Ouaip… ben voilà en effet un truc qui va sans aucun doute faire polémique. je partage à première vue le post de Totoro : Beurk !

    Et j’attends qu’on me fasse changer d’avis (?). je me suis demandé une seconde d’où vient le sentiment de dégoût ? Après tout, on voit des scènes de ce type dans les films d’action… Mais dans les films, pour ce type de scène, le spectateur adopte le point de vue de la victime, du héros positif, et même s’il y a un malin plaisir à voir le méchant être « très méchant », on attend le moment réjouissant où le méchant va se faire démolir à son tour.

    ici, on place le spectateur-joueur en position d’appuyer lui même sur la gachette fatale… c’est discutable, et assez dégoûtant. Moi aussi je préfére la distance permise par une fiction plus éloignée de la réalité : buter des nazis à tête de goule, ou des dragons mille pates, c’est quand même plus « décontractant »

    je l’achèterais pas non plus. En plus, vu le succès, ce sera tellement snob de pas y jouer !!! (rires) (lol en vieux)

    Etarcos

    a priori, la réaction est générale, puisque d’autres sites d’info spé font état d’un nouveau tirage sans ladite scène ? info ou intox com ?

    Tout pareil que Totoro…

    Déjà le look très militaire de la série commençait à me gêner.
    Maintenant, ce genre de scène… comment dire… Faudrait pas non plus donner trop de munitions au camp des « y’a-trop-de-violence-dans-les-jeux-video-vous-avez-vu-comment-ils-se-frappent-maintenant-dans-les-cours-de-récré ».

    Je suis bien d’accord avec Pascal Pocous. Ceci dit, ça fait parler, la preuve, y a jamais eu autant de commentaires sur le blog de l’anti-matière…
    Pour la peine, j’ai deux chemises pour Pascal.

    Et de 6 commentaires.

    Je rejoins l’idée de Totoro. On pourrait faire de ce blog un vaste site marchand.
    Ou un lieu d’échanges sur de vrais sujets : pour ou contre le 2nd enfant; de l’influence de l’art martial sur la carte de presse
    ou pas

    Cher Laurent vous vous égarez. Qu’est-ce qui est le plus important ? Parler des « vrais » sujets ou parler de vos parties de PES, et notamment celles perdues contre des gamins de 13 ans qui prennent systématiquement le Brésil ?

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

    A propos du blog

    Chaque homme cache en lui un enfant qui veut jouer. (F. Nietzsche)

    A propos de l’auteur

    Derniers commentaires

    Archives

    S'abonner au flux de ce blog

    [De quoi s'agit-il?]