Le triomphe de deux américains à Paris

 
 
IMG_6852.JPG

Anti-matière tire son chapeau (virtuel ???) à Tommy Tallarico et Jack Wall pour la deuxième édition parisienne de Video Games Live, qui avait lieu samedi. Dans une ambiance survoltée, l’orchestre symphonique – accompagné d’un coeur – a revisité 30 ans de jeux vidéo, enchaînant les plus grands succès (Metal Gear Solid, Tetris, Castelvania, Zelda, Megaman, Ghost n’ Goblins, World of Warcraft, etc), le tout dans une mise en scène truffée de clins d’oeils aux gamers (interviews en direct via Skype avec des personnalités du jeu vidéo, incrustation d’une "progress bar" à l’écran pendant l’entracte, concours de guitar hero sur scène, etc).

IMG_6847.JPGMention spéciale au pianiste japonais Martin Leung qui est arrivé sur scène dans un carton façon Metal Gear Solid, avant d’interprêtrer quelques thèmes de la saga Final Fantasy (et bien d’autres encore). La scène avait quelque chose de magique : plus de 3000 jeunes hypnotisés par un virtuose du piano en tenue de concert avec, à l’arrivée, une "standing ovation" ! Encore bravo aux organisateurs pour ce happening artistique. On en re-demande.  

1 trackback

Voici la liste de liens se référant à cette note : Le triomphe de deux américains à Paris.

URL de trackback de cette note : http://blogs.lexpansion.com/antimatiere/2009/11/23/le_triomphe_modeste_de_deux_am/trackback/

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

A propos du blog

Chaque homme cache en lui un enfant qui veut jouer. (F. Nietzsche)

A propos de l’auteur

Derniers commentaires

Archives

S'abonner au flux de ce blog

[De quoi s'agit-il?]