Second Life : un monde de fauchés ?

Miniature de l'image pour pasdesou.jpg

Bon, cela fait longtemps qu’on sait que Second Life n’est pas un eldorado. Les dernières statistiques le confirment. En 2009, seuls 65000 résidents possédaient un revenu mensuel positif et régulier, selon Linden Lab. Cela représente à peine 4,3% de la population "active" ! (Second Life compterait en effet 1,5 million d’utilisateurs actifs).

Bien sûr, l’attention risque de se focaliser sur les 50 joueurs qui ont amassé chacun plus de 100000 vrais dollars sur leur compte. Cependant, 95,7% des utilisateurs ont des ressources irrégulières ou pas de ressources du tout !!!! Avec de tels chiffres, ce n’est qu’une question de temps avant qu’on invente le microcrédit virtuel. 

1 trackback

Voici la liste de liens se référant à cette note : Second Life : un monde de fauchés ?.

URL de trackback de cette note : http://blogs.lexpansion.com/antimatiere/2010/01/22/second_life_un_monde_de_fauche/trackback/

18 commentaires

  • Pingback:Second Life : un monde de fauchés ?

  • Second Life est une plateforme de création, dont on ne peut mesurer le succès en fonction du revenu mensuel que peuvent encaisser ses résidents. Et 65000 personnes qui en vivent, c’est plutôt pas mal et on devrait s’intéresser plutôt, à ces balbutiements de marché des biens virtuels et l’économie qu’ils commencent à générer. Mais après tout, vit on de Facebook, Twitter ou World Of Warcraft ? Que l’on compare souvent bêtement à Second Life. Cet univers virtuel est construit pas ses résidents depuis 2003. L’économie est aussi là pour favoriser l’échange et le développement inworld. Et les créatifs agissent sur tous les aspects. Programmations sophistiquées, esthétique toujours plus poussée. Retournez y faire un tour un jour, vous serez étonné de voir la force de l’UGC (Contenu réalisé par l’utilisateur) et son influence sur l’évolution de la plateforme en plus de 7 ans, ca n’a plus rien à voir. Seul l’indigence financière de Linden Lab pourrait voir la mort de Second Life, or Linden Lab était classé 21e sur 100 des start-up les plus valorisées au monde (800 millions de dollars). Les chiffres de population sont toujours en progression et il ne s’agit pas de passer sa vie dans Second Life, on peut venir y faire sa petite contribution et repartir vers d’autres aventures, il y a un turn-over en somme. On peut aussi flirter, travailler ses langues étrangères ou avoir un petit public pour ses créations musicales et surtout créer, modéliser avec la possibilité pour les gens de vivre vos créations, de rencontrer leur concepteur, de collaborer. De travailler sur l’outil même de conception. Une création poussée en texture et modélisation dans Second Life n’a rien à envier à un jeux vidéo esthétiquement – ce qui est moche, c’est vous, quand vous arrivez, et le fatras des créations amateurs – mais une fois repéré les bons spots et votre propre apprentissage, on s’émerveille de ce monde qui se créer sous l’influence de plus d’un million de personnes. Bref c’est un territoire de liberté, de création et de sentiments. Second Life est le phénomène sans doute le plus incompris du net et surtout terriblement méprisé dans son ensemble, alors que c’est un agrégat d’individualités dynamiques. Rappelons que le navigateur de Second Life est updaté très souvent en intégrant des nouvelles technologies, comme le moteur atmosphérique, les sculpties (objets prémodélisés). Et il commence à exister des navigateurs alternatifs (comme un firefox pour internet explorer) qui fourmillent de d’outils pour agir plus en profondeur sur la matière virtuelle.

    Ouais mais à part ça ?

    @Nick. C’est vrai, Second Life est souvent méprisé. Pas dans ce blog qui n’hésite pas à mettre en avant des projets inworld ou des chiffres sur l’économie de Second Life. Vous avez raison : SL est lieu de création unique. Et personnellement, je suis impressionné par le talent de certaines créatrices de mode virtuelles. Mais SL a-t-il à ce point changé ? Les avatars en train de « camper » pour une poignée de Linden dollars ont-il disparu ? Les entreprises sont-elles enfin satisfaites de leur expérience SL (pour celles qui y vont) ?

    @Totoro. Drôle…mais lourd…mais drôle. Je sais que vous attendez que je vous parle de la communauté SM de Second Life. Mais, c’est bête, je n’en fais pas partie !

    J’avoue être en effet un poil déçu…

    Bravo Sebastien !!!
    Excellent blog : j’ai appris son existence ce WE sur les pistes de Peyragudes, de la bouche même du bras droit du président de la ligue d’un sport de balle. lol ! ptdr !

    Sinon, je ne trouve pas la rubrique astuces/soluces et je suis bloqué au niveau 2 de « Rayman contre les lapins ». Pouvez vous m’aider?

    Merci pour votre précieux soutien. Toutefois si j’ai un bon conseil à vous donner (à part bien sûr d’acheter des bijoux mathy), c’est d’arrêter les jeux vidéo. Etre bloqué à Rayman, c’est juste pas possible. :)

    Ouais, Mourma31 est dans la place, wesh gros !

    @ Sébastien

    dit moi, tu est pas journaliste quand même ?

    @Aurelie. Précisez votre pensée. La réticence des entreprises vis à vis de SL existe toujours. Et le passage sur la mode n’avait rien d’ironique. Donc ???

    Moi j’aime bien ce « quand même »…
    Lol, mdr, pdtr comme dirait Mourma31…

    @Totoro : +1

    @AurélieJolieParis : Un peu de retenue, que diable!
    C’est vrai que Sébastien n’est pas vraiment journaliste, mais au moins il sait conjuguer au présent de l’indicatif….

    C’est au fait qu’il ait des gens qui relisent ce qu’il écrit et qui corrigent ses fautes qu’on voit qu’il est journaliste…

    oui effectivement, faute IMPARDONNABLE, j’ai voulu corriger, mais une fois posté ce n’est pas possible, c’est pas une excuse pour autant.

    pour en revenir au sujet, on critique beaucoup SL à commencer pas ses utilisateurs eux même, mais certaine critique son un peu injuste.

    Les entreprises n’investissent pas sur SL? par ce vous trouvez que en temps de crise elles investissent en « réel » en ce moment ?

    Même si l’investissement est infime sur second life pour une entreprise je vois pas pourquoi elles investiraient sur SL alors qu’elle ne le font pas en « réel »

    Ah, c’est du joli! Aujourd’hui, c’est le pluriel qu’on martyrise! vivement demain!

    Bonsoir Sébastien,

    « Et personnellement, je suis impressionné par le talent de certaines créatrices de mode virtuelles. »

    Uhuhhuhu… des noms ?
    Il en faut, certes, mais heureusement que la création va bien au-delà de la satisfaction pour les fashion victim virtuelles.

    Il existe de nombreux créateurs en tous genres qui nous permettent d’en avoir plein les mirettes avec des prims, des textures, des scripts … beaucoup de travail, d’ingéniosité, d’innovation .. pour nous offrir/vendre de jolis produits ou tout simplement sur quelques sims où il fait bon de voyager.

    Maintenant, on fait dire aux chiffres un peu tout ce qu’on veut.
    Comme IRL sur bien des choses actuelles :)!
    Donc prudence ou alors faut donner les sources vérifiées et vérifiables.

    Et perso, je serai contre le micro-crédit virtuel.

    @Vallys. Parlons un peu « chiffons ». Je le redis : je suis impressionné par le rendu de certaines tenues ainsi que par leur coté fashion. Je ne donnerai pas de noms. Il est facile de trouver les blogs de créateurs. A noter : le FT soulignait encore récemment les liens entre le monde de la mode in RL avec le monde de la monde inworld. Bien sûr, la créativité existe aussi en dehors de la mode. Concernant les chiffres, ce blog utilise surtout linden lab comme source. Si vous avez d’autres sources, ça m’intéresse.

    Nice post. I was checking constantly this blog and I’m
    impressed! Very helpful info specifically the last part :)
    I care for such information much. I was seeking this particular info for a very long time.
    Thank you and best of luck.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

    A propos du blog

    Chaque homme cache en lui un enfant qui veut jouer. (F. Nietzsche)

    A propos de l’auteur

    Derniers commentaires

    Archives

    S'abonner au flux de ce blog

    [De quoi s'agit-il?]