Dans l’espace, personne ne vous entend dépenser

eve pic 2.jpg

Certaines personnes ont du mal à comprendre l’attachement des joueurs pour tel ou tel bien virtuel. Ce post leur permettra peut-être d’y voir plus clair. Un certain Drew a eu la bonne idée de chiffrer le coût des vaisseaux spatiaux les plus utilisés dans le monde virtuel EVE Online. Ces coûts sont exprimés en vrais dollars et en heures de jeu. 

Ainsi, on apprend que la plupart des vaisseaux utilisés dans EVE valent environ 10 dollars et qu’il faut entre 5 et 10 heures de jeu pour les construire. Cela semble tout à fait raisonnable. Mais pour obtenir un Titan (le must du must en matière de vaisseau, une sorte d’étoile noire en quelque sorte), le prix grimpe à 7600 dollars et 3400 heures de jeu ! C’est sûr, avec ces coûts en tête, les combats spatiaux deviennent autrement plus intenses. Car dans EVE Online, une fois qu’un vaisseau explose, il ne réapparait pas. Il est perdu pour de bon !

PS : en 2008, un internaute chiffrait à près de 300 le nombre de vaisseaux Titans dans le jeu, ce qui représente donc en théorie un investissement global de plus de 2 millions de dollars.

1 trackback

Voici la liste de liens se référant à cette note : Dans l’espace, personne ne vous entend dépenser.

URL de trackback de cette note : http://blogs.lexpansion.com/antimatiere/2010/02/12/une_bataille_virtuelle_ne_fait/trackback/

6 commentaires

  • Pingback:Dans l'espace, personne ne vous entend dépenser

  • Ben dites donc mon vieux, faut plus vous gêner !
    Z’avez qu’à changer le titre de l’article pendant la pause déjeûner !
    Vous pensiez qu’on ne s’en rendrait pas compte?

    Hé hé hé. J’ai remis le titre qui était prévu au départ (l’ancien était celui de la version « brouillon »). Mais je n’ai pas changé un mot du texte !

    Petit Canaillou, va !!
    (Tribute to Darry)

    @Mourma31. Je sens que vous aimez les people. Or demain, j’ai prévu un sujet sur les cocottes en papier. Je dois prévoir un commentaire sur Carlos ?

    Votre article ne précise pas que les Titans, par exemple, ne sont en aucun cas prévus pour être payés par un joueur seul. Ce sont des alliances de milliers de joueurs qui les construisent et qui s’en servent. Ces gros vaisseaux ne servent à rien aux joueurs solitaires. Ce sont des investissements collectifs, qui par exemple doivent forcer les joueurs à « se cotiser ». L’investissement en temps est d’ailleurs colossal, puisque la construction d’un titan prend plusieurs semaines, et se fait dans des installations à surveiller 24h/24. En retour, ils servent à sécuriser des territoires immenses avec de juteuses ressources.

    Et d’ailleurs, quand les vaisseaux explosent, tout n’en pas perdu, puisqu’un système d’assurances permet de couvrir les pertes, et donc d’éviter d’avoir à tout repayer.

    EVE est un jeu d’une profondeur hallucinante. La société qui le réalise salarie par ailleurs un économiste pour la conseiller. Un bulletin économique trimestriel (le quaterly economic newsletter) est d’ailleurs publié, analysant l’évolution des cours de matières premières, du matériel, etc.
    Si on enlevait l’interface graphique, ça resterait la meilleure simulation économique du moment. Parmi les joueurs, 75% jouent pour des batailles spatiales, 25% pour l’industrie, le commerce, la finance, et j’en fais partie.

      Vous avez raison de le préciser : pour les gros vaisseaux, il s’agit d’un investissement collectif et il existe des assurances. Sur l’aspect économique, j’ai un article en préparation. On s’en reparle bientôt !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

    A propos du blog

    Chaque homme cache en lui un enfant qui veut jouer. (F. Nietzsche)

    A propos de l’auteur

    Derniers commentaires

    Archives

    S'abonner au flux de ce blog

    [De quoi s'agit-il?]