Piratage Nintendo : au secours, on ne comprend rien !

Dr Kawashima 2.jpg

Relayer une info sur le piratage des jeux Nintendo DS, c’est bien. Encore faut-il relayer la bonne info. Depuis 24h, beaucoup de blogs font l’écho d’un papier du journal japonais The Asahi Shimbun. Sur Gameblog, par exemple, on peut lire : "selon Nintendo, pas moins de 50% des softs sur cette console portable seraient piratés sur notre vieux continent vulcanisé". Sur Jeuxvidéo.com, on peut également lire : "Nintendo estime ainsi que les jeux DS ont été piratés près de 238 millions de fois à travers le Monde et que ses pertes se comptent en trillions de yens" (mais au fait, c’est quoi un trillion de yen ?)

Le papier du Shimbun, pourtant, ne dit pas tout à fait ça. Dans ce papier donc, il est dit que les ventes de jeux Nintendo DS en Europe ont baissé de 45% entre avril-décembre 2008 et avril-décembre 2009. Nintendo ajoute qu’une bonne part de cette dégringolade s’explique par le piratage au moyen de cartouches (un peu comme la R4). Au passage, Nintendo oublie de mentionner que la période 2008-2009 était le pire moment de la crise économique et que paradoxalement, le yen était fort. Ces deux raisons ont aussi plombé les ventes. Mais passons : Nintendo a tout de même des raisons de s’inquiéter.

L’éditeur/constructeur a mené une étude ponctuelle en juin 2009 sur 10 sites de téléchargements illégaux de jeux pour constater que … 238 millions de jeux ont été  piratés, ce qui représente un manque à gagner de 1 trillion de yen. Soit 10,7 milliards de dollars de recettes perdues … en un mois si on suit logiquement l’article ! Petit rappel : le chiffre d’affaire de Nintendo était de 15,8 milliards de dollars en 2008. Nintendo aurait donc perdu l’équivalent de 2/3 de son chiffre d’affaires annuel en un mois !!!! Dès lors, on peut imaginer deux hypothèses :

1) Les chiffres avancés sont faux (le Shimbun peut, par exemple, avoir fait une erreur de virgule). Après tout, les 20 premiers titres sur consoles (essentiellement des produits Nintendo) totalisent 457 millions d’unités vendues depuis leur mise sur le marché. Du coup, 238 millions de jeux piratés en un mois, ça parait suspect.

2) Soit effectivement, les chiffres sont bons. Mais ils concernent alors forcément les pays émergents dans lesquels s’est mis en place un marché parallèle où les consommateurs ne sont pas solvables (par rapport à ceux des pays industrialisés) et où le prix des jeux est relativement faible. Dans ce cas, dire que Nintendo perd potentiellement 10 milliards de dollars sur ce marché (qui n’en est pas un pour lui) est idiot !

PS : merci à Nicolas Amestoy, de Scholè Marketing, pour ses précieux chiffres !

1 trackback

Voici la liste de liens se référant à cette note : Piratage Nintendo : au secours, on ne comprend rien !.

URL de trackback de cette note : http://blogs.lexpansion.com/antimatiere/2010/04/21/piratage_les_vrais_chiffres_de/trackback/

10 commentaires

  • Pingback:Piratage Nintendo : au secours, on ne comprend rien !

  • Qu’est-ce qu’ils sont cons chez Gameblog quand même…

    Je pense qu’il peut aussi y avoir une autre explication si les chiffres sont bons. Puisque les jeux téléchargés illégalement sont gratuits, des « pirates » vont simplement télécharger à outrance, sans limite, une centaine de jeux pourquoi pas, même si ils ne joueront jamais à tous. Pourquoi se limiter, de toute façon c’est tellement facile et ca ne leur coutera pas plus cher!
    Ils vont donc télécharger bien plus que ce qu’ils n’auraient jamais rêvé d’acquérir légalement, même les navets sur lesquels il n’auraient jamais poser les yeux en magasin.
    Je ne sais pas si les chiffres dont on parle ici sont faux ou non, mais ce que je veux dire, c’est qu’il n’y a déjà aucun sens à la base à effectuer un lien de proportionnalité direct entre le nombre de téléchargements et le manque à gagner de Nintendo (ou de n’importe quel autre éditeur d’ailleurs).

    @dudush; oui c’est vrai, les jeux sont téléchargés par paquets. On peut donc sans doute atteindre des montants astronomiques. Nintendo, en tous cas, profite de l’occasion pour se dédouaner en ce qui concerne la baisse des ventes.

    @Totoro. Allons, on se calme. Ce n’est pas la première fois – ni la dernière – qu’une info circule sans être vérifiée à la source. Mais je suis quand même surpris : en quelques clics, je n’ai pas vu un seul renvoi direct vers la source originale !

    Bonjour !

    Il aurait été sympa de donner quelques exemples de bons élèves, hein ;)

    Concernant les chiffres, on s’y perd tous un peu avec les milliards de Yen qui ne font que quelques millions d’Euros, mais réfléchir ne ferait pas de mal à tout le monde, plutôt que de broder 20 lignes sur un commentaire Twitter !!!

    Bonne réflexion en tout cas, merci de rappeler que certaines personnes lisent encore les infos qu’on rédige à leur intention :)

    Xavier

    @XavierPN. c’est vrai il y a heureusement des sites qui ont bien relayé l’info. mais je n’ai pas de bol, je suis tombé d’abord sur les autres !

    Ah ça fait du bien de voir que tout le monde ne retweete, relaie, diffuse pas bêtement.

    Merci Sébastien :)

    Sans vouloir minorer l’épineux problème du piratage, c’est vrai que quand un groupe avance les chiffres de piratage pour expliquer la baisse de leur ventes, c’est jamais bon signe.
    On peut se souvenir de certaines chaines cryptées qui mettaient en avant cet argument pour justifier leurs pietres résultats.
    C’est bien pratique le piratage, on sait pas vraiment combien ils sont(on prend donc des échantillons), puis comme le dit bien Dudush on multiplie allègrement par le prix de vente pour atteindre des bons gros chiffres pipotés..
    Franchement Tata Anne marie, qui ramenait de Turquie 25 polos Lacoste, elle mettait vraiment ses 25 polos? C’est pas comme tonton Léon qui lui descendait vraiment ses 10 bouteilles de Ricard d’Andorre…

    Hello everyone, it’s my first pay a visit at this site, and post
    is genuinely fruitful for me, keep up posting these content.

    Here is my homepage: call of duty ghosts hacks

    Hello there! Would you mind if I share your blog with my twitter group?
    There’s a lot of people that I think would really appreciate your content.
    Please let me know. Cheers

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

    A propos du blog

    Chaque homme cache en lui un enfant qui veut jouer. (F. Nietzsche)

    A propos de l’auteur

    Derniers commentaires

    Archives

    S'abonner au flux de ce blog

    [De quoi s'agit-il?]