J’ai (encore) joué avec mon corps

La sortie de Kinect approche à grands pas. Antimatière a pu tester une nouvelle fois cette technologie, qui vous permet de jouer sans manette sur votre Xbox 360.

Alors quoi de neuf par rapport à avril dernier ? Ben, pas mal de choses en fait. La dernière session de test était assez décevante. Un seul jeu était en démo et il y avait encore pas mal de problèmes techniques. Ce coup-ci, Kinect est bien au point. Antimatière a donc pu s’essayer à la course automobile sans volant, au ping pong sans raquette, au volley ball sans ballon, à la course à pied, au rafting, au bowling, à l’élevage de chiots et à la danse, le tout dans la joie et la bonne humeur.

Verdict ? C’est fun. On est à mille lieues des sensations procurées par un FPS ou un RPG, mais c’est normal : Kinect est calibré avant tout pour du casual gaming. Les jeux sont simples, rythmés, colorés … et physiques. Ben oui, on ne pourra plus reprocher aux jeunes joueurs de grossir devant leur écran. Deux ou trois courses à pied suffisent pour vous mettre dans le rouge (en effet, il faut vraiment lever les genoux pour avancer). On n’en est pas encore à conseiller un échauffement. Mais cela ne saurait tarder puisque plusieurs jeux de fitness sont prévus pour bientôt. 

Sur un plan technique, Kinect reproduit fidèlement vos mouvements, de manière plus ou moins rapide suivant les jeux (le casse brique reste un peu lent par exemple). Le ping pong et le bowling sont particulièrement plaisants car les effets (lifts, balles coupées) sont bien rendus. La danse aussi est réussie : pour la première fois dans un jeu, on reproduit les mouvements sans rien dans la main ce qui augmente considérablement l’immersion (même sur Lady Gaga!).

Autre détail très sympathique, pendant vos parties, les capteurs de Kinect prennent des photos. Ils enregistrent aussi des petits films. Ces photos et vidéos sont affichées à l’écran une fois la partie terminée et ils devraient être exploitables dans Facebook.

Pour naviguer dans les menus, le joueur utilise le pouvoir de la force simplement ses mains. Il suffit par exemple de laisser sa main droite deux ou trois secondes sur une option pour la valider. On peut aussi mettre sa main gauche hors cadre pour revenir en arrière ou balayer l’écran d’un revers de main pour valider ou faire défiler des options supplémentaires. N’hésitons pas à le dire, c’est très plaisant. Dans quelques mois, cette nouvelle manière de naviguer dans les menus sera complétée par la reconnaissance vocale. « Xbox lecture » vous permettra par exemple de lancer un CD. Etc… 

Dernier élément, le prix. Si vous comptez vous ruer dessus dès sa sortie le 10 novembre prochain, il vous faudra débourser 150 euros. C’est grosso modo autant que la concurrence, même si Microsoft aime bien rappeler que pour une expérience à deux joueurs, le Playstation Move de Sony revient à 10 euros de plus (ils sont mesquins quand même chez Microsoft). L’investissement vaut-il le coup ? Pas si on est un « gamer pur et dur ». Pour cette catégorie de joueurs, Microsoft promet bien quelques titres – dont notamment le grand retour de Steel Batalion - mais pas avant 2011.  

Si en revanche, vous recherchez quelque chose de convivial et que vous aimez rester à la pointe de la technologie, Kinect est fait pour vous.

7 trackbacks

Voici la liste de liens se référant à cette note : J’ai (encore) joué avec mon corps.

URL de trackback de cette note : http://blogs.lexpansion.com/antimatiere/2010/10/18/jai-encore-joue-avec-mon-corps/trackback/

1 commentaire

  • Pingback:Casino Bonus

  • Good information. Lucky me I ran across your blog by chance (stumbleupon).
    I have book marked it for later!

  • Pingback:nulled themes

  • Pingback:jeux de guerre

  • Pingback:Radiation Island cheats

  • Pingback:fifa 16 coins hack

  • Pingback:nhl 12

  • Pingback:ncaa football scores

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

    A propos du blog

    Chaque homme cache en lui un enfant qui veut jouer. (F. Nietzsche)

    A propos de l’auteur

    Derniers commentaires

    Archives

    S'abonner au flux de ce blog

    [De quoi s'agit-il?]