Quand Kinect libère la créativité

L’info de la semaine, c’est bien sûr le carton de Kinect aux Etats-Unis. Un mois et demi après son lancement, le boitier de Microsoft frôle la rupture de stock outre Atlantique, et cela malgré un prix élevé (150 dollars). Pourquoi un tel succès ? C’est simple : avec Kinect – technologie qui rappelons-le permet de jouer sans manette sur Xbox 360 – un autre monde s’ouvre. Pour la première fois dans l’histoire du jeu vidéo, vous allez pouvoir :

1) apprendre à danser comme un dieu, grâce à Dance central. Ce simulateur réaliste de danse de rue est si efficace qu’il a même réussi à faire bouger votre serviteur sur Lady Gaga ! Avec Kinect, les geeks ont désormais leur chance sur les dancefloors… enfin, avec beaucoup d’entraînement. La preuve en vidéo :

 

 

2) devenir Harry Potter. Prenez un bout de bois (tordu de préférence). Agitez le devant votre téléviseur, prononcez la formule adéquate (stupéfix par exemple) et hop, c’est magique, les ennemis tombent comme des mouches. Dans ce jeu d’Electronic Arts, vous pourrez même jouer à deux en simultané. 

3) devenir un Prédator. C’est sûr, on n’attendait pas Kinect sur ce terrain là, mais bon, un Prédator, c’est plus viril qu’ un Harry Potter.

4) être le héros d’un film porno. Ben oui, il fallait s’y attendre : les premiers jeu de sexe sont déjà en développement (vous n’en verrez qu’une image fixe ici). Au final, c’est sûr, les joueurs – vrais gamers ou pas – auront de quoi faire  avec Kinect.

0 trackback

Voici la liste de liens se référant à cette note : Quand Kinect libère la créativité.

URL de trackback de cette note : http://blogs.lexpansion.com/antimatiere/2010/12/18/quand-kinect-libere-la-creativite/trackback/

1 commentaire

Je vient Retweeter cette info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

A propos du blog

Chaque homme cache en lui un enfant qui veut jouer. (F. Nietzsche)

A propos de l’auteur

Derniers commentaires

Archives

S'abonner au flux de ce blog

[De quoi s'agit-il?]