Farming Simulator creuse son sillon

Au départ, on pense à un gag. Pourtant, le communiqué de presse annonce : Farming Simulator 2011 est numéro un des ventes de jeux PC devant Call of Duty ! Alors on essaie d’en savoir plus. Quelques clics plus tard, le brouillard se dissipe un petit peu. Farming Simulator a été numéro un des ventes pendant une semaine devant Call of Duty dont le pic des ventes est déjà passé depuis longtemps. On pense alors à un coup marketing : les attachés de presse ont exagéré le succès du jeu pour faire le buzz au moment où le salon de l’agriculture ouvre ses portes.

Sauf que… le succès de Farming Simulator est bien réel. Si en France, il ne s’est vendu qu’à 50000 exemplaires depuis sa sortie le 20 janvier, il a déjà atteint 250000 exemplaires sur la zone Allemagne/Autriche depuis sa sortie en novembre 2010. Au total, la série Farming Simulator (qui regroupe les versions 2008, 2009 et 2011) s’est vendue à 750 000 exemplaires dans le monde. Pas si mal pour un jeu de gestion à base de tracteurs que certains trouvent médiocre.

Le « bio » deviendrait-il une valeur sûre dans le jeu vidéo ? On peut se le demander, surtout après l’énorme succès de Farmville sur Facebook. Dans Farming Simulator, les champs de blé ne sont pas inondés de pesticides. Les épis dorent gentiment au soleil et les moissonneuses sont toujours impeccables. Ca sent bon le petit coin de nature sans phosphate. L’air de rien, cette ambiance peut séduire. Il y a quelques mois, un responsable d’Electronic Arts confiait à Antimatière :  » les joueurs des Sims (qui sont quand même plusieurs millions) adorent acheter du terreau pour s’occuper de leur jardin virtuel ». En 2009, rappelez-vous, Flower avait réussi à accrocher de nombreux joueurs avec un concept très simple : faire pousser des fleurs. Les champs de blé, finalement, c’est juste l’étape au dessus…

0 trackback

Voici la liste de liens se référant à cette note : Farming Simulator creuse son sillon.

URL de trackback de cette note : http://blogs.lexpansion.com/antimatiere/2011/02/21/farming-simulator-creuse-son-sillon/trackback/

4 commentaires

Vous dites « au total, la série Farming Simulator (qui regroupe les versions 2008, 2009 et 2011) s’est vendue à 750 000 exemplaires dans le monde ».

Certes, cela est assez significatif pour être remarqué, on peut cependant avancer le fait que les chiffres des ventes des Call Of Duty (Modern Warfare, Modern Warfare 2 et Black Ops) atomisent à mon humble avis celles de Farming Simulator (qui lui est un jeu ayant une communauté developpant des mods, etc, ce qui lui donne une durée de vie plutot consequente, Call Of Duty, notamment la série des Modern Warfare, c’est plutot du jetable, à part le multijoueur, il n’y a pas de raison de stagner dessus, et c’est pourtant un fan qui vous dit cela).

Techniquement parlant, ce n’est pas non plus la même chose. Ne nous trompons pas, je ne suis pas un adepte du « qui qu’à la plus grosse », il faut juste reconnaitre qu’on parle de produits differents et que le developpement technique n’est pas le même. Sur Farming Simulator, c’est plutôt sommaire.

    Oui, le succès des « Call of » est bien plus élevé que celui de Farm Simulator. Ce dernier a simplement bénéficié d’un pic de vente au bon moment. Techniquement, il y a aussi un gros écart entre les deux. Mais je reste quand même épaté par le succès des jeux de ferme. Il y a là une vraie niche.

Amazing, magnificent site layout! The time have you ever been blogs with regard to? you are making writing a blog look easy. The complete appear of your website is spectacular, plus the subject material!

Hi there! This blog post could not be written any better!
Looking through this post reminds me of my previous roommate!
He constantly kept preaching about this. I am going to send this information to him.
Fairly certain he will have a great read. Many thanks for sharing!

my web blog: call Of duty ghosts hacks

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

A propos du blog

Chaque homme cache en lui un enfant qui veut jouer. (F. Nietzsche)

A propos de l’auteur

Derniers commentaires

Archives

S'abonner au flux de ce blog

[De quoi s'agit-il?]