Le gold farming, c’est bien ou c’est mal ?

Le gold farming a rarement bonne presse. Quand on en parle, c’est pour évoquer des milliers de chinois exploités, des pertes d’argent potentielles pour les éditeurs, ou la colère des joueurs européens ou américains, qui voient leur terrain de jeu préféré se dégrader. L’article récent du Guardian n’échappe pas à la règle. Le journal britannique relate l’histoire de prisonniers chinois forcés à jouer à World of Warcraft, parfois pendant 12 heures d’affilée, afin d’enrichir leurs matons.

Les prisonniers chinois ne sont pas les seuls joueurs exploités. La Chine et l’Inde compteraient 100 000 « farmers » à plein temps, selon l’article. Le Monde.fr a rapidement repris l’info, évoquant la dérive des jeux en ligne. Pourtant, il faut bien distinguer ce qui se passe dans les univers virtuels de l’exploitation de l’être humain. C’est cette dernière qu’il convient avant tout de condamner.

Lorsqu’on parle du gold farming, on oublie – presque à chaque fois – de parler de l’échelle des salaires en Chine et de la demande croissante pour ce genre de service. Selon une enquête menée par l’université de Manchester en 2008, il y aurait environ 400000 gold-farmers dans les pays émergents. Le gold farming pèserait donc – en matière d’emploi – autant que le très médiatisé secteur de l’informatique en Inde ! Si le gold farming est si développé, c’est qu’il y a une demande forte. Et la vraie question est : les éditeurs de jeux peuvent-ils satisfaire cette demande ?

La question des salaires en Chine est également très importante. Vissés devant leur écran toute la journée et sept jours sur sept, les gold-farmers gagneraient environ 77 livres par mois, soit un peu moins de 100 euros selon la même étude. Vu d’Europe, cela peut paraître faible, mais il faut savoir qu’en Chine, le revenu moyen de la population agricole était en 2008 de 40 euros par mois !

Les dérives du gold farming doivent, bien sûr, être condamnées. Mais condamner le gold farming lui même, c’est un peu trop simple.

En développant des services pour les « gamers », (récolte d’objets virtuels, développement de leur personnage fétiche dans le jeu), les pays en développement pourraient créer des emplois et surtout, créer de la richesse, explique une étude très sérieuse de la Banque Mondiale.

En effet, les activités virtuelles telles que le gold farming permettent de capter jusqu’à 70% des sommes dépensées par les clients. L’exportation de matières premières, traditionnellement réservée aux pays émergents, a un rendement beaucoup moins élevé en raison du nombre d’intermédiaires qu’elle implique !

Crédits photo : arycogre

21 trackbacks

Voici la liste de liens se référant à cette note : Le gold farming, c’est bien ou c’est mal ?.

URL de trackback de cette note : http://blogs.lexpansion.com/antimatiere/2011/05/27/le-gold-farming-cest-bien-ou-cest-mal/trackback/

13 commentaires

J’ai vu il y a pas longtemps un reportage sur le phénomène, en Chine.

Ce qui m’a le plus marqué, c’est que les « farmers », à la fin de leur journée de travail… se remettent à jouer à WoW avec leurs personnages à eux.

On n’a jamais vu des ouvriers rester à l’usine pour refabriquer une voiture de plus, me semble-t-il.

(Je ne dis pas que c’est bien ou c’est mal, hein, j’expose juste un fait)

Mais qu’est-ce donc que le gold-farming ???
Une petite définition pour ceux qui ne jouent pas en ligne (il y en a… quelque-uns !) n’aurait pas été superflue !

Une petite définition pour ceux qui ne jouent pas en ligne (il y en a… quelque-uns !) n’aurait pas été superflue !

Si cela génère autant d’argent je suis surpris que les éditeurs eux même ne profite ce types de service à moindre coût.
Après tout le joueur achete le jeux, il peut aussi acheter des « bonus ».
Il n’y a cas regarder la société Zynga qui fait un carton sur facebook avec Farmville ou Cityville.
Payez et vous progressez plus vite.

Pour ceux et celles qui ne connaissent pas, le gold-farming c’est accumuler dans le jeu (Wow) des pièces d’or (monnaie virtuelle du jeu) pour les revendre de façon réelle à d’autres joueurs, qui pourront ainsi acheter des équipements toujours plus puissants.

Adepte de Wow, je trouve qu’acheter des PO (Pièces d’Or) enlève toute saveur au jeu. Il suffirait de dégainer sa CB !!!

Où est le plaisir d’avoir réussi un donjon particulièrement difficile par exemple ? Ou encore, où est le plaisir d’avoir fait progresser son perso pour l’amener à être le plus puissant possible ? Ou encore où est le plaisir de bien connaître sa classe de personnage pour en tirer parti le plus efficacement possible ?

L’intérêt d’un jeu en ligne est de progresser dans le jeu, seul d’abord puis en guilde (groupe de joueurs) ensuite. Si vous avez tout, tout de suite … inutile de jouer puisqu’il vous suffirait de payer tout de suite pour gagner …

a++

C’est une bonne chose, quand des milliers d’esclaves chinois ou autre joueront à ces jeux de façon à ce que personne de normalement constitué ne pourra y jouer normalement, ces jeux exploseront en vol.
Pour les pigeons qui achètent des pièces d’or, eh ben, ce sont juste des pigeons. Aucune pitié.
Nous vivons dans un siècle de pigeons (et d’escrocs, c’est la suite logique).
Je passe ma journée sur l’ordi, mais à chaque fois que je marche dans un bois ou ailleurs, sans téléphone ni aucune béquille du genre, je sais ce qu’est le monde réel.
Le destin des pigeons, c’est de finir aux petits pois.

    La vraie question est : les biens virtuels et les monnaies virtuelles peuvent-ils à terme, attirer d’autres personnes que les geeks ?

Good article. I am experiencing a few of
these issues as well..

oui le gold farming est une source de revenus importante pour les pays comme la Chine et les avis sont divers sur la question gold farmers : http://www.tags-graffitis.net/blog/2014/02/gold-farmers-massivement-indesirable/
Même la Corée du Nord a décidé de s’y mettre

I am actually glad to read this blog posts which includes tons of valuable information,
thanks for providing these kinds of information.

I was pretty pleased to discover this website. I want to to thank you for ones time just for this fantastic read!!

I definitely savored every part of it and I have you book-marked to see new information on your website.

  • Pingback:nba 2k15 release date xbox one

  • Pingback:delia35hhl.sayfasi.net

  • Pingback:servicii curatenie bucuresti

  • Pingback:fifa 15 soundtrack wiki

  • Pingback:actually fifa

  • Pingback:different video

  • Pingback:indoor kids fitness

  • Pingback:xbox live

  • Pingback:fifa 2014

  • Pingback:video games instead

  • Pingback:nhl 09

  • Pingback:get to know your gamers

  • Pingback:wedding video

  • Pingback:different video games

  • Pingback:college football odds

  • Pingback:late night life

  • Pingback:spread requires doing

  • Pingback:fitness video

  • Pingback:2011 college baseball

  • Pingback:late night

  • Pingback:Top 5 toddler learning games

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

    A propos du blog

    Chaque homme cache en lui un enfant qui veut jouer. (F. Nietzsche)

    A propos de l’auteur

    Derniers commentaires

    Archives

    S'abonner au flux de ce blog

    [De quoi s'agit-il?]