Jeu vidéo cherche économiste

Eyjolfur Gudmundsson est chanceux. Avec ses diplômes d’économie, il aurait pu entrer dans une banque islandaise, et voir sa carrière stoppée net par la crise financière de 2008. Aujourd’hui, ce trentenaire au front dégarni passe ses journées la tête dans les étoiles. Son métier ? Economiste en chef d’EVE Online, un jeu vidéo en réseau de conquêtes spatiales.

Dr Eyjo a pris ses fonctions il y a trois ans, juste avant la débâcle économique de l’Islande. En pionnier. Avant lui, jamais le secteur du jeu vidéo n’avait embauché de véritable économiste à plein-temps. Mais voilà, à l’image du monde réel, les mondes virtuels se complexifient. Dans EVE Online, les joueurs ne se font pas seulement la guerre à grand renfort de rayons laser. Ils achètent des matériaux pour construire leurs aéronefs grâce à une monnaie virtuelle, la couronne interstellaire (ISK). Certains tiennent le rôle de banquier, d’autres exploitent des mines, d’autres deviennent pirates et-ou spéculent sur le prix des matières premières ! Chaque joueur a sa spécialité.

Cette distribution des rôles pousse les participants à échanger et à s’allier, ce qui rend l’économie du jeu encore plus complexe. Par exemple, la construction du Titan – le nec plus ultra en matière de vaisseau spatial – nécessite plusieurs semaines et une quantité énorme de matières premières. Elle mobilise une guilde entière de joueurs et se fait – conflit oblige – dans des installations surveillées vingt-quatre heures sur vingt-quatre. Le prix de ce bien virtuel est colossal : environ 7 600 dollars, si l’on convertit le temps de jeu et le coût des matériaux nécessaires en monnaie réelle. Mais le Titan permet à un groupe de joueurs de sécuriser des territoires immenses. A la clé, de juteuses ressources. En 2008, un internaute recensait près de 300 Titans dans EVE Online, soit un investissement théorique de 2 millions de dollars.

Une fraction de ces mises de fonds est, depuis, partie en fumée lors de batailles spatiales épiques (un système d’assurances permet toutefois aux participants de couvrir une partie de leurs pertes financières). Ce qui n’empêche pas les bases spatiales d’EVE Online de fourmiller de vaisseaux en construction. De quoi tirer l’économie du jeu. Chaque jour, plus de 1 million de transactions sont enregistrées. Du coup, l’aide d’un économiste est indispensable, notamment pour surveiller l’évolution des prix. (lire la suite)

13 trackbacks

Voici la liste de liens se référant à cette note : Jeu vidéo cherche économiste.

URL de trackback de cette note : http://blogs.lexpansion.com/antimatiere/2011/10/10/jeu-video-cherche-economiste/trackback/

3 commentaires

en effet de plus en plus d’économiste et de psychologues travailent dans le jeu vidéos. Des théories économiques s’y testent et même des activités en découle comme les musées , voir : http://desjeuxvideos.edublogs.org/2014/05/08/musee-du-jeu-video-microsoft-game-room/

L’économie des jeux vidéos est une discipline à part entière s’y on inclue le farming et autres achats de crédits pour jouer

I am genuinely thankful to the owner of this website who has shared this
enormous article at here.

This piece of writing offers clear idea in support of the new people of blogging, that in fact how to do blogging.

  • Pingback:roblox cheat codes

  • Pingback:Karl Jobst

  • Pingback:Suresh Babu Gaddam

  • Pingback:League Of Legends Hacks Download

  • Pingback:cleaning silver with ketchup

  • Pingback:payday loans in maryland

  • Pingback:full game titles

  • Pingback:estimable sports moment

  • Pingback:consider renting video

  • Pingback:college football recruiting

  • Pingback:charlotte bobcats basketball

  • Pingback:ulitimate team

  • Pingback:excellent fitness

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

    A propos du blog

    Chaque homme cache en lui un enfant qui veut jouer. (F. Nietzsche)

    A propos de l’auteur

    Derniers commentaires

    Archives

    S'abonner au flux de ce blog

    [De quoi s'agit-il?]