Résultats tagués 3D

En 2008, l’architecte Français Jean Pierre Houdin dépoussiérait les théories sur la construction de la grande pyramide de Kheops grâce aux logiciels 3D de Dassault Systemes. A l’époque, son idée de rampe intérieure utilisée par les ouvriers égyptiens pour édifier la pyramide avait fait sensation.

Trois ans plus tard l’architecte est de retour avec de nouvelles théories encore plus fracassantes. La pyramide de Kheops contiendrait deux salles supplémentaires dans lesquelles seraient entreposés les effets personnels de Kheops !

Une fois de plus, les logiciels 3D ont permis en grande partie d’élaborer cette théorie. Jean Pierre Houdin a superposé les plans de pyramides plus anciennes avec ceux de la pyramide de Kheops. Il s’est aperçu que la structure de la pyramide de Kheops telle qu’on l’a connaissait était incomplète. Il manquait tout simplement deux pièces.

Il a aussi remarqué que les conduits d’aération construits près de la chambre de Kheops se tordaient de manière étrange, comme s’ils cherchaient à contourner quelque chose. Jean Pierre Houdin a aussi remarqué, grâce à une reproduction fidèle de la chambre de Kheops, qu’une pierre située près du sarcophage n’avait aucune charge sur elle.  Elle constituait donc sans doute un passage vers une pièce voisine.

Bien sûr, tout cela n’est qu’une toute petite partie d’une histoire passionnante. Car de nombreux mythes subsistent au sujet de la grande pyramide. Pour ceux qui veulent tout savoir des travaux et des révélations de Jean Pierre Houdin, la Géode organise prochainement (le 8 février et le 10 mars 2011) deux soirée 3D en présence de l’architecte. Les égyptologues en herbe pourront aussi se rabattre sur le coffret DVD Kheops révélé, qui contient lui aussi une partie en relief.

Plus de vidéos ici sur le site officiel du film.


Documentaire Kheops révélé raconté par André Dussollier

Quelle 3D pour Nintendo ?

Finalement, Nintendo a peut-être trouvé le moyen de lutter contre l’essoufflement des ventes de ses consoles. La firme japonaise vient d’annoncer le lancement d’ici à mars 2011 d’une nouvelle console (la 3DS) avec images en trois dimensions, ne nécessitant pas le recours à des lunettes spéciales ! A l’heure actuelle, tout le monde se demande : est-ce trop beau pour être vrai ? A quoi cette 3D sans lunettes va-t-elle ressembler ? Quelques vidéos sur le net permettent de se faire une idée. Il s’agit sans doute plus "d’effet relief" que de véritable 3D stéréoscopique, technologie encore trop coûteuse et très protégée au niveau des brevets. Mais il y a quand même de quoi rendre les jeux très intéressants. 

federer.jpg

Suite au commentaire récent de Lara Bellac, je ne peux m’empêcher de revenir sur l’évênement 3D de ce week end : la retransmission par Orange, de la finale messieurs de Roland Garros dans un cinéma parisien. Disons le tout de suite, le spectacle était un peu décevant. Et ce n’était pas dû au temps ou à la qualité de jeu des finalistes. Je m’explique :

Tout d’abord, la 3D avec lunettes assombrit nettement l’image. Ce qui rend l’observation de la balle particulièrement difficile quand celle-ci file à plus de 200 km/h (un élément confirmé par mes voisins de gauche et de droite). En plus, les lunettes sont lourdes. Si bien qu’au bout du spectacle, on est content de les enlever.

Autre problème : les prises de vues. Orange n’a sans doute pas eu l’autorisation de placer des caméras là où elle le désirait. Résultat : il y a moins de plans que sur France 2 ou France 3 et la vue d’ensemble du terrain parrait un peu lointaire. Paradoxalement, les meilleurs effets 3D se produisaient non pas pendant le match, mais entre les points, c’est à dire lors des gros plans sur les joueurs, pendant les ralentis, lors de l’ouverture des parapluies dans le public ou encore lors de la cérémonie de remise des prix !

Bien sûr, je ne vais pas bouder mon plaisir. Assister au match en direct bien confortablement dans un cinéma, c’est plutôt agréable. En plus, ça m’évite d’acheter un téléviseur 3D. Mais il reste encore du chemin à parcourir pour que l’expérience 3D relief se fasse sans ces petites contrariétés. L’expérience aurait sans doute été plus réussie avec un match de basket : la balle est plus grosse, elle va moins vite et il y a plus de joueurs sur le terrain !  

 

Parfois, le virtuel fait vendre. Ce n’est pas moi qui le dit, mais la direction des 3Suisses. Grâce au configurateur d’appartement en 3D développé par Idées-3com, le VPCiste a réalisé un gain de chiffre d’affaire de 20% sur le mobilier en ligne !!! (sur une sélection de produits) 

3suisses.jpg

20%. Le chiffre est intéressant. En effet, ce n’est pas souvent qu’on a une statistique sur l’efficacité de la 3D comme outil de vente. Dans le cas présent, le simulateur permet au client d’examiner un meuble sous tous les angles et surtout de le mettre en scène dans une pièce virtuelle aux dimensions et aux couleurs de son appartement. C’est ce petit plus qui a visiblement séduit les internautes. Comble du bonheur pour les 3Suisses, le simulateur incite à faire des achats supplémentaires : "regarde chéri, ce tapis va très bien avec le canapé qu’on a choisi. On le prend ?"

Encouragé par ce succès, Idées-3com travaille déjà sur un nouveau simulateur beaucoup plus réaliste. Je vous en reparle bientôt. 

Un téléviseur à 20000 dollars

Dans les locaux de son entreprise parisienne (Alioscopy), le géo trouve tout français Pierre Allio a déjà en sa possession le téléviseur du futur. Avec celui-ci, pas besoin de lunettes pour voir en 3D. Grâce à un réseau de lentilles intégré dans le téléviseur (un système breveté), vous percevez le relief sans aucun accessoire. De plus, il n’y a aucune perte de luminosité (contrairement aux techniques qui utilisent des lunettes). La résolution est même tout à fait acceptable pour une utilisation familiale.

Bon, il est encore un peu tôt pour imaginer un tel engin dans les foyers. Il coûte quand même 20000 dollars. Et puis, il n’existe encore aucun standard pour la captation ou la diffusion des images en 3D. Cela dit, il est plutôt envoutant ce téléviseur. A peine quelques pas devant l’appareil et la 3D relief vous happe. C’est d’abord un lancer de pièces de monnaie qui donne envie au téléspectateur d’allonger le bras. Quelques secondes plus tard, vos yeux s’attardent sur quelques photos de statues, d’insectes, complètement redynamisées par la perception du relief. Enfin, un extrait de film transporte le téléspectateur au milieu des grands singes. « Un film de vacances tourné il y a déjà quelques années en quatre points de vue grâce à mon propre caméscope 3D », s’excuse presque Pierre Allio. « Aujourd’hui, on peut faire beaucoup mieux » !

Woaw. Ils vont être sympas les gadgets du futur, même si les premières applications seront exclusivement professionnelles. Grâce à eux, vous aurez bientôt l’impression de fusionner avec un Big Mac ou une machine à sous. Et en plus, ça va vous plaire !

A propos du blog

Chaque homme cache en lui un enfant qui veut jouer. (F. Nietzsche)

A propos de l’auteur

Derniers commentaires

Archives

S'abonner au flux de ce blog

[De quoi s'agit-il?]