Résultats tagués finale

federer.jpg

Suite au commentaire récent de Lara Bellac, je ne peux m’empêcher de revenir sur l’évênement 3D de ce week end : la retransmission par Orange, de la finale messieurs de Roland Garros dans un cinéma parisien. Disons le tout de suite, le spectacle était un peu décevant. Et ce n’était pas dû au temps ou à la qualité de jeu des finalistes. Je m’explique :

Tout d’abord, la 3D avec lunettes assombrit nettement l’image. Ce qui rend l’observation de la balle particulièrement difficile quand celle-ci file à plus de 200 km/h (un élément confirmé par mes voisins de gauche et de droite). En plus, les lunettes sont lourdes. Si bien qu’au bout du spectacle, on est content de les enlever.

Autre problème : les prises de vues. Orange n’a sans doute pas eu l’autorisation de placer des caméras là où elle le désirait. Résultat : il y a moins de plans que sur France 2 ou France 3 et la vue d’ensemble du terrain parrait un peu lointaire. Paradoxalement, les meilleurs effets 3D se produisaient non pas pendant le match, mais entre les points, c’est à dire lors des gros plans sur les joueurs, pendant les ralentis, lors de l’ouverture des parapluies dans le public ou encore lors de la cérémonie de remise des prix !

Bien sûr, je ne vais pas bouder mon plaisir. Assister au match en direct bien confortablement dans un cinéma, c’est plutôt agréable. En plus, ça m’évite d’acheter un téléviseur 3D. Mais il reste encore du chemin à parcourir pour que l’expérience 3D relief se fasse sans ces petites contrariétés. L’expérience aurait sans doute été plus réussie avec un match de basket : la balle est plus grosse, elle va moins vite et il y a plus de joueurs sur le terrain !  

A propos du blog

Chaque homme cache en lui un enfant qui veut jouer. (F. Nietzsche)

A propos de l’auteur

Derniers commentaires

Archives

S'abonner au flux de ce blog

[De quoi s'agit-il?]