Résultats tagués Kratos

Moins fun que Mario Kart, les jeux vidéo de l’armée américaine permettent au moins d’économiser des millions de dollars et de former sans danger des dizaines de milliers de soldats. Voici une petite sélection de ces applications. Elles étaient présentées il y a quelques jours au salon de la simulation d’Orlando (ITSEC 2010).

Pour commencer, voici le simulateur de convois, qui permet aux marines de survivre – ou en tous cas de réduire les pertes – dans les rues de Bagdad.

Voici ensuite Laser Shot, un simulateur de tir dans la tête (ben oui, c’est le plus efficace pour neutraliser un individu, comme l’explique très bien la vidéo). Attention : comme dans les jeux 18+, l’option sang a été activée.

Enfin, voici un simulateur de communication (si, si, vous avez bien lu) dans lequel le marine apprend à communiquer avec des autochtones à longue barbe assis sur des tapis.

 Bien sûr il y en a bien d’autres. Vous connaissiez Kratos, le guerrier invincible du jeu God of War ? Sachez que Kratos est aussi une entreprise et qu’elle a mis au point un simulateur de maintenance pour hélicoptère de combat. C’est sûr, Antimatière vous en reparlera.

Le retour du spartiate

GOW3 Photo 006.jpg

La culture jeux vidéo ne s’affiche pas seulement dans les couloirs du métro. De temps en temps, au détour d’une rue, on a droit a quelques "pubs sauvages". Il suffit de bien regarder. Ainsi depuis quelques temps, Kratos – le personnage emblématique de la série God of War – défie les passants Boulevard de la Villette, à deux pas de la place Stalingrad. Il s’agit bien sûr d’un hommage à l’épisode 3 de la série qui est sorti il y a quelques jours (sur la photo, les fans reconnaîtront les cestus de Némée, gantelets surpuissants arrachés des mains d’Hercule par Kratos lors d’un combat héroïque).   

Détail intéressant pour les lecteurs d’Antimatière, pendant que Kratos s’affiche dans la rue et réalise des chiffres de ventes impressionnants (la série éditée par Sony reste une référence pour les jeux d’action en calligae), deux scénaristes californiens réclament leur part du gateau et accusent Sony de plagiat. La justice américaine vient de leur donner tord. Difficile en effet de revendiquer un copyright sur la mythologie grècque ! Mais que voulez-vous, qui dit succès… dit procès.

A propos du blog

Chaque homme cache en lui un enfant qui veut jouer. (F. Nietzsche)

A propos de l’auteur

Derniers commentaires

Archives

S'abonner au flux de ce blog

[De quoi s'agit-il?]