Résultats tagués MMO

eve pic 2.jpg

Certaines personnes ont du mal à comprendre l’attachement des joueurs pour tel ou tel bien virtuel. Ce post leur permettra peut-être d’y voir plus clair. Un certain Drew a eu la bonne idée de chiffrer le coût des vaisseaux spatiaux les plus utilisés dans le monde virtuel EVE Online. Ces coûts sont exprimés en vrais dollars et en heures de jeu. 

Ainsi, on apprend que la plupart des vaisseaux utilisés dans EVE valent environ 10 dollars et qu’il faut entre 5 et 10 heures de jeu pour les construire. Cela semble tout à fait raisonnable. Mais pour obtenir un Titan (le must du must en matière de vaisseau, une sorte d’étoile noire en quelque sorte), le prix grimpe à 7600 dollars et 3400 heures de jeu ! C’est sûr, avec ces coûts en tête, les combats spatiaux deviennent autrement plus intenses. Car dans EVE Online, une fois qu’un vaisseau explose, il ne réapparait pas. Il est perdu pour de bon !

PS : en 2008, un internaute chiffrait à près de 300 le nombre de vaisseaux Titans dans le jeu, ce qui représente donc en théorie un investissement global de plus de 2 millions de dollars.


EmpireOfSports_RGVT09_1.jpg

Empire of Sports, le premier MMO dédié à l’univers du sport, dont nous avons déjà parlé ici s’offre deux partenariats de luxe.

Le premier avec Roland Garros. Empire of Sports permet en effet jusqu’au 4 juin à tous les fans de tennis en possession d’un PC connecté à internet, de participer à « Roland-Garros: The Virtual Tournament », la toute première version officielle 3D online d’un tournoi du Grand Chelem. Avec à la clé de vrais cadeaux à gagner (raquettes, casquettes…).

 Le second partenariat met en scène l’un des plus prestigieux clubs de football au monde : le FC Barcelone. A l’intérieur d’un club house spécialement conçu pour eux, les joueurs d’Empire of Sports peuvent désormais librement communiquer et trouver des informations et des quizz sur le club et ses joueurs. Le « Barça Opening Contest », accessible aux avatars qui seront créés entre aujourd’hui et le samedi 13 juin, permet aussi aux joueurs de se mesurer les uns aux autres. A l’issue des 19 jours de challenge, un gagnant sera tiré au sort.  Celui-ci remportera un maillot dédicacé par la star du Barça, Lionel Messi !

A vous de jouer !

C’était le weekend dernier. Tabula Rasa, monde virtuel lancé il y a environ deux ans après sept années de développement, fermait ses portes, de manière définitive. La décision était déjà prise depuis un moment. De nombreux avatars s’étaient donc donné rendez-vous pour assister ensemble à une fin du monde "pour de faux". Au final, beaucoup  de lag, d’émotion (chez les fans bien sûr), et un joyeux capharnaum : des tirs dans tous les sens, des avatars qui courrent partout en ayant l’air à moitié fou… (les scientifiques en mal de sujets d’études apprécieront). Et puis tout d’un coup, le silence, le blackout total, l’apocalypse…

 
 
Empire of Sports 1.jpg

Dans les MMOs (jeux massivement multijoueurs), il n’y pas seulement des Elfettes en tenue légère et des grosses brutes armées jusqu’au dents. Il y a aussi des gars et des filles en short ou en survêtement, armés de raquettes de tennis et de chaussures à crampons. Et oui… Bienvenue dans Empire of Sports, le premier MMO dédié au sport.

Dans Empire of Sports, vous pourrez pratiquer le tennis, le football, le ski, le basketball, le bobsleigh et l’athlétisme. Comme dans tout MMO qui se respecte, votre personnage dispose de plusieurs compétences que vous pouvez développer au fil du jeu. Actuellement en phase de développement, Empire of Sports est disponible gratuitement. Et il devrait le rester. En effet, le "business model" de ce jeu est basé sur un accès libre et des micropaiements. En d’autres termes, vous pouvez si vous le désirez, payer pour acheter des objets virtuels ou pour participer à des tournois spéciaux, avec à la clé des récompenses biens réelles.

Empire of Sports 2.jpgCes épreuves phare ont déjà commencé. Le Kangaroo Open 2009 – comme son nom l’indique, il s’agit tournoi de tennis – a démarré fin janvier au même moment que le vrai Open d’Australie.  Bon, la finale n’a pas encore été jouée. Elle a été repoussée d’une semaine en raison de problèmes techniques. Cela dit, les récompenses sont sympa : une raquette signée par la championne de tennis Justine Henin (associée oficiellement au projet depuis juin 2008), des raquettes Prince, des points de classement… Au moment où j’écris ces lignes, le championnat de ski devrait lui aussi avoir démarré. D’autre compétitions suivront, sans doute en phase avec l’actualité sportive (un partenariat vient juste d’être signé entre F4 – la société qui développe Empire of Sports – et Eurosport). Souhaitons longue vie à ce projet original.

Joueur = chômeur ?

Une entreprise doit-elle embaucher une personne dont le passe temps favori est World of Warcraft (ou tout autre jeu en réseau) ? C’est le débat qui anime les forums de MMO depuis quelques jours. Et comme tout vrai débat qui se respecte, il est loin d’être tranché.

Les clichés sur les joueurs sont toujours les mêmes : les parties en réseau sont interminables. Elles réduisent bien souvent le temps de sommeil disponible, ce qui peut être un frein pour la productivité et la créativité en entreprise. Certains joueurs le reconnaissent volontiers : "ils ne se seraient jamais embauchés" !!! C’est ce que me confiait par exemple un ancien champion européen de Counter Strike qui travaille pour une grande banque dans le quartier de La Défense.  

Mais doit-on généraliser pour autant ? Certainement pas. Beaucoup de joueurs trentenaires ont encore la tête sur les épaules. Certes, l’addiction existe, elle est même inquiétante chez les adolescents. Mais concernant les entreprises, si on se met à compter les heures de sommeil des employés, alors autant mettre au chômage les parents qui ont des enfants !!!

A propos du blog

Chaque homme cache en lui un enfant qui veut jouer. (F. Nietzsche)

A propos de l’auteur

Derniers commentaires

Archives

S'abonner au flux de ce blog

[De quoi s'agit-il?]