Résultats tagués Wii

Les profits du Groupe Lego se portent bien. Merci qui ? Les collectionneurs de petites briques bien sûr, mais aussi les « gamers ». En effet, cela fait maintenant plusieurs années que le groupe Lego adapte avec succès des licences connues en jeux vidéo.

L’entreprise ne souhaite pas communiquer sur les recettes que cette activité génère. Mais le site VGChartz.com répertorie 42 jeux* estampillés Lego pour un total de 48 millions d’exemplaires vendus. Un jeu Lego s’écoule donc en moyenne à un peu plus d’1 million d’exemplaires. Et cela peut monter plus haut lorsque la licence exploitée est très connue. Exemple, Lego Star Wars : the complete saga, sorti en 2007, s’est vendu à 3,7 millions d’exemplaires sur Wii et quasiment autant sur Nintendo DS.

« Les jeux virtuels représentent désormais un supplément indispensable à notre palette de produits », explique un peu froidement Charlotte Simonsen, porte parole du Groupe. Ils ne pèsent pas forcément lourd en termes de profits pour le groupe, mais grâce à la sortie des jeux vidéo Star Wars, nous avons vendu beaucoup plus de boîtes Lego aux Etats-Unis, reconnait toutefois un responsable marketing de la marque interrogé par Antimatière.

(*)les 42 jeux correspondent à la somme des jeux sortis sur tous les supports. Selon cette méthodologie, un jeu sorti sur trois supports différents compte pour 3.

Aujourd’hui, Microsoft présentait à l’ensemble de la presse la dernière mouture de son projet Natal. Antimatière a donc pu essayer pendant quelques minutes cette nouvelle technologie qui permet de jouer sans manettes en agitant les bras, les pieds, ou la tête.

Première impression : ça ressemble à la Wii. C’est normal me direz vous. Natal est calibré pour concurrencer Nintendo sur le "casual gaming" : à l’aide d’une caméra et de capteurs (infrarouge s’il vous plait), Natal reproduit vos gestes et enregistre la vitesse de vos mouvements. L’avantage par rapport au système de Nintendo ? On n’a rien dans la main et il suffit de s’approcher de l’écran (seul ou à deux) pour être identifié. Et puis, bien sûr, on peut utiliser les jambes, même si les mouvements sont forcément limités dans le salon. Microsoft promet, en plus, plein d’autres choses que nous n’avons pas pu tester : reconnaissance faciale, possibilité de scanner des objets pour les utiliser dans les jeux, reconnaissance de la voix de deux joueurs en simultané…

Précision importante : Natal est encore au stade du prototype. Il n’est donc pas parfait. Un journaliste de forte corpulence a d’ailleurs généré des bugs a répétition : le capteur faisait n’importe quoi avec ses jambes. Celles-ci s’entremêlaient tout en trainant par terre. Impossible de rectifier l’erreur, même en faisant reset ! Microsoft promet qu’à Noël 2010 – date de sortie officilelle – tout rentrera dans l’ordre. Les handicapés pourront même utiliser Natal puisque celui-ci saura reconnaître les joueurs assis.

Autre précision : les chats et autres animaux de salon passeront devant l’écran sans perturber la console (Natal ne reconnait que les silhouettes humaines et c’est dommage, car les chats savent faire plein de trucs) . Plus sérieusement, l’objectif de Microsoft avec Natal est de donner 4 ans de vie en plus à la Xbox 360. Et donc de faire aussi bien que la Playstation 2, qui reste une référence en matière de longévité. Les gros éditeurs ont donc déjà reçu leur kit Natal. En ce moment même, ils planchent sur des applications. Affaire à suivre…  

Le plastique, c’est fantastique


 

Fin 2008, Jonathan Dumont, président du Festival du jeu vidéo me confiait : c’est le grand retour des accessoires (volants, pistolets et guitares en plastique, etc.). Un peu sceptique, je lui répondais : mais c’est pas un peu ringard les accessoires ? Hé Hé Hé. Ca, c’était avant ! Maintenant, c’est à nouveau à la mode, m’avait-il répondu. 

Un an plus tard, la "mode" n’a visiblement pas changé. En 2009, les fabriquants d’accessoires pour consoles – comme Madcatz ou encore Nyko – ont empoché 5 milliards de dollars en dépit de la crise économique, selon une note très intéressante parue sur Yahoo! News.  C’est autant qu’en 2008 ! Cinq milliards, c’est loin d’être négligeable : selon la même note, Microsoft, Sony et Nintendo ont empoché, à eux trois, 20 milliards de dollars de recettes en 2009 grâce aux ventes de consoles.

Antimatière aurait pu revenir longuement sur les accessoires les plus vendus et parler encore de Guitar Hero et Rockband. Mais à la place, voici plutôt quelques exemples d’accessoires délirants qui sont sortis sur Wii ces derniers mois. 

La canne à pêche par exemple. Un must have pour ceux qui veulent taquiner le goujon tranquillement depuis leur canapé.

canne peche wii.jpg

Voici également … les instruments de cuisine ! A utiliser exclusivement dans le salon ou sous l’évier si vous avez le talent de Mac Gyver.

instruments cuisine wii.jpg

Bien sûr, il y en a bien d’autres. Mais le meilleur est pour la fin : voici ce qui pourrait sortir un jour si rien n’enraye la tendance. Oh my god !

bkg_jmWiiPad.jpgIl faut bien le reconnaître : regarder les mondiaux d’athlétisme, ça donne envie de faire du sport. Les plus pressés sautent sans doute dans leur short dès la compétition terminée, histoire de faire le tour du pâté de maison. De leur côté, les moins nerveux préfèrent sans doute réserver un cours de tennis pour le lendemain matin. Mais il existe une autre solution : faire du sport devant sa télé, grâce à la Wii. Depuis peu, la console de Nintendo possède, dans son catalogue, deux jeux de remise en forme : EA Sports Active et Jillian Michaels’ Fitness Ultimatum 2009. Anti-matière a mouillé le maillot et donne ses impressions.

D’emblée les jaquettes impressionnent. Partenariat avec un coach de fitness célèbre dans un cas, partenariat avec un équipementier célèbre dans l’autre… Diantre ! On n’est pas là pour rigoler. Et cette impression de sérieux se confirme très vite. Dès les premiers exercices – effectués, je l’avoue, à la légère et sans respirer parce qu’après tout, il s’agit encore d’un jeu vidéo – on souffle, on fait travailler ses muscles … et on regrette de ne pas s’être échauffé, même si la difficulté des exercices est progressive et entièrement paramétrable.

Après quelques épreuves (course à pied, boxe de sac…) un constat s’impose. Les deux jeux manquent encore un peu de précision et les mouvements sont répétitifs, surtout sur Fitness Ultimatum. Dans certains cas, la corde entre la manette et la nunchuk et trop courte, ce qui gène l’exécution des mouvements. Chez Electronic Arts, le bandeau à la cuisse dans lequel vous glissez la Wiimote est une bonne idée. Mais soit le bandeau est trop serré, soit il a tendance à glisser. Il vous faudra donc un temps d’adaptation, en dépit des nombreuses vidéos explicatives. 

Une fois les mouvements de base apprivoisés, on se prend vite au jeu. Il faut le reconnaître, c’est beaucoup plus sympa que le vélo d’appartement. Et contrairement au programme d’entrainement du professeur Kawashima, qui est sensé stimuler votre cerveau, ça marche vraiment. On sue, on souffle, on transpire. Le jeu d’Electronic Arts est bien plus complet et mieux réalisé, mais dans les deux cas, on perd des calories. On sait même combien puisque les deux jeux mesurent vos performances. Ils vous proposent même des graphiques afin de visualiser votre progression. Une fois l’objectif atteint, il n’y a plus qu’à filer sous la douche le dos courbé et la langue pendante.

Grey’s Anatomy sur Wii

 

Les adapations de série TV en jeu vidéo font rarement rêver. Et c’est finalement assez logique. Mindscape, le spécialiste de ce genre d’opération en France, sort environ 30 nouveaux jeux par an. Ces jeux (Fort Boyard, Koh Lanta, Intervilles, Plus Belle la Vie…) sont réalisés rapidement avec un budget réduit. Dans un reportage télé récent, on apprend par exemple que "Bienvenue chez les Ch’tis" a été réalisé en moins de six mois et qu’il a bénéficié d’un budget de 240000 euros, ce qui représente à peine 6% du budget du jeu "Lapins crétins show" édité par Ubisoft !

Alors forcément, quand ce même Ubisoft annonce la sortie de Grey’s anatomy sur Wii, on se met à rêver (enfin surtout les joueuses qui ne demandent qu’à se faire "mamouriser". L’adapation va-t-elle bénéficier d’un budget conséquent ? Sera-t-elle aussi accrocheuse que son double télévisuel ? Pourra-t-on déchirer les blouses d’un coup de Wiimote ? Réponse le 19 mars, au moment de la sortie du jeu.

greysanatomy.jpg

A propos du blog

Chaque homme cache en lui un enfant qui veut jouer. (F. Nietzsche)

A propos de l’auteur

Derniers commentaires

Archives

S'abonner au flux de ce blog

[De quoi s'agit-il?]