Récemment dans la catégorie Europe

La Commission européenne lance 27.04.2010 au 30.07.2010 une consultation publique en ligne concernant les industries créatives en Europe, dont elle souhaite libérer tout le potentiel. Cette consultation est liée à la parution d’un livre vert qui souligne la nécessité d’améliorer l’accès au financement, en particulier pour les petites entreprises, afin de permettre au secteur de la de la création de prospérer et de contribuer à une croissance durable et accessible.

Le secteur de la culture et de la création représente 2,6 % du PIB européen, c’est-à-dire plus que beaucoup d’industries manufacturières, et connait également une croissance plus rapide que la plupart des secteurs de l’économie. Les réponses reçues aideront la Commission à s’assurer que les programmes et politiques communautaires sont adaptés aux besoins des industries culturelles et créatives.

Plus d’informations : http://ec.europa.eu/culture/our-policy-development/doc2577_fr.htm

Les dirigeants de plusieurs leaders de e-commerce (eBay, Amazon, Price Minister, Pixmania, les 3 Suisses et Rueducommerce) ont adressé à Joaquin Almunia, Vice-président de la Commission européenne, un courrier qui attire son attention sur les enjeux des modifications législatives en discussion à l’échelle européenne. Ces acteurs insistent notamment pour qu’il n’existe pas de discrimination entre le commerce en ligne et le commerce traditionnel. Le débat sur la distribution exclusive du secteur du luxe n’est donc pas leur seule préoccupation car les enjeux de distribution autour de l’ensemble des biens de consommation les interpellent. D’autre part selon ces dirigeants :

- Les plates-formes de e-commerce bénéficieraient aux activités de nombreuses PME en particulier grâce à l’accès à de nouvelles cibles commerciales et à des zones géographiques plus importantes. Il est donc essentiel que la nouvelle règlementation ne pénalise pas des commerces légitimes à vendre en ligne.
- Les dispositions exigeant « des distributeurs de disposer d’une boutique ou d’un showroom en dur avant de s’engager dans la distribution en ligne », seraient préjudiciables à leurs activités.
Ils exigent donc la suppression de telles dispositions qui les désavantagent par rapport aux commerçants traditionnels.
- Certains commerçants auraient recours de manière abusive à la distribution sélective via le commerce électronique de manière à faire gonfler les prix en rendant certains produits moins disponibles. Il importe donc que la distribution sélective soit réservée à des produits qui nécessitent de manière objective la mise en place d’un réseau de distribution sélectif.
En résumé ces dirigeants insistent pour la mise en place de réseaux de distribution sur un principe libéral et sur la base de « critères non-discriminatoires, objectifs et transparents. »

Patrimoine et Internet

La Commission européenne met en place un comité des sages qui a pour objectif de formuler des recommandations pour stimuler la numérisation, l’accessibilité en ligne et la conservation des œuvres culturelles en Europe. Les sages examineront un certain nombre de projets en cours, en particulier ceux qui impliquent des partenaires publics et privés (par exemple le projet Google Books) et les problèmes de droit d’auteur afin de trouver des moyens d’accélerer la numérisation des collections complètes détenues par les bibliothèques, musées et archives en Europe.
Pour constituer ce comité de réflexion, elle a fait appel au publicitaire Maurice Lévy (PDG de Publicis), à la présidente de la bibliothèque nationale d’Allemagne Elisabeth Niggemann et à l’écrivain belge Jacques De Decker. Ce comité remettra son rapport courant 2010.
Ces recommandations devront permettre à Europeana, la bibliothèque numérique européenne, de prendre une nouvelle dimension : ouvert en novembre 2008, le portail Europeana offre déjà un accès en ligne à plus de 7 millions de livres, cartes, photographies, extraits de films, peintures et extraits musicaux, mais il ne s’agit là que d’une petite partie de toutes les œuvres détenues par les institutions culturelles européennes.
Pour la Commission, l’objectif est de favoriser la mise en place de stratégies innovantes qui permettent d’accompagner le secteur culturel vers le numérique et d’assurer la pérennité d’acteurs européens par rapport à des entreprises telles que Google.

Pub

A propos du blog

Risk05 s’intéresse aux nouvelles formes de risques économiques, liés en particulier à Internet et à la mondialisation. Un des secteurs privilégiés d'analyse sera les industries créatives.

A propos de l’auteur

Commentaires récents

  • BLONDEY Patrick a commenté sur L’O.C.B.C. ou l’art de la traque: Vous nous dite traquer le trafique d'oeuvres d'art! Nous sommes Galeriste dans le jura, un département proche de la Suisse...

S'abonner au flux de ce blog

[De quoi s'agit-il?]

BlogRoll

A LA UNE EN CE MOMENT SUR

adsense